Isoler un fourgon

Sommaire

L'isolation est une étape cruciale dans l'aménagement d'un fourgon : une bonne isolation est la garantie d'une bonne protection contre les températures extérieures et d'un confort non négligeable. Il existe plusieurs façons d'isoler un fourgon. Tous les matériaux possèdent des inconvénients et des qualités qui leur sont propres.

Pour isoler un fourgon efficacement, suivez les différentes étapes expliquées ci-après.

Zoom sur les matériaux pour isoler votre fourgon

Quel matériau choisir pour isoler un fourgon de manière efficace ? Voici les possibilités les plus courantes et les plus efficaces.

La laine de verre

La laine de verre est utilisée dans la majorité des constructions. C'est un isolant qui emprisonne l'air, ce qui lui donne ses propriétés isolantes.

  • Les avantages :
    • très bon isolant thermique et phonique ;
    • découpe et pose faciles ;
    • conditionnement en rouleau ou en panneau ;
    • prix attractif.
  • Les inconvénients :
    • craint l'humidité ;
    • utilisation d'un film pare-vapeur indispensable ;
    • se tasse avec le temps ;
    • épaisseur non négligeable dans un espace réduit.

L'isolant mince ou multicouche

L'isolant mince ou multicouche est souvent utilisé dans les aménagements de fourgon.

  • Les avantages :
    • épaisseur réduite donc gain de place ;
    • plusieurs couches qui diminuent les échanges thermiques ;
    • pose facile car souple ;
    • ne craint pas l'humidité.
  • Les inconvénients :
    • mauvaise isolation acoustique ;
    • pas d'emprisonnement thermique ;
    • performances limitées ;
    • prix variable selon les épaisseurs.

Le polystyrène extrudé

  • Les avantages :
    • bonne résistance à la compression ;
    • ne craint pas l'humidité ;
    • poids réduit ;
    • se présente sous forme de plaques ;
    • très bon isolant thermique ;
  • Les inconvénients :
    • mauvaise isolation phonique ;
    • prix relativement élevé ;
    • ne résiste pas au feu.

En résumé

  • L'isolant multicouche est un matériau séduisant car il est adapté aux espaces réduits et facile à poser.
  • La laine de verre offre des performances thermiques et phoniques non négligeables.
  • Le polystyrène extrudé offre une bonne isolation thermique mais pas phonique.

Si vous envisagez de voyager par des températures basses, il est probable que le multicouche ne suffise pas. Il est également possible de superposer 2 types de matériaux pour une isolation optimale. Le choix dépend du type d'utilisation du fourgon et de l'espace intérieur disponible.

Remarque : le liège en rouleau est aussi une solution intéressante et écologique, mais il doit être couplé avec un autre matériau (multicouches ou laine de verre). Il est souvent utilisé de cette façon pour isoler plus efficacement le toit. Par contre, il est difficile d'obtenir des découpes précises avec le liège en rouleau, qui doit être appliqué et collé (il faut une colle supportant la chaleur) sur des surfaces planes. C'est pourquoi certains utilisent du liège projeté mais c'est une technique difficile à mettre en œuvre et assez chère.

Solution 1 : Isolez un fourgon avec de la laine de verre (parois et toit)

La laine de verre se présente sous forme de panneaux ou de rouleaux. Si vous choisissez une laine de verre avec pare-vapeur intégré, il est indispensable de scotcher les jonctions pour avoir une étanchéité optimale, ce qui peut être difficile à réaliser à cause des montants intérieurs du fourgon.

  • Mesurez les espaces entre les montants intérieurs du fourgon.
  • Découpez des morceaux de laine de verre avec une scie ou un couteau à laine de verre.
  • Remplissez les espaces entre les montants avec les morceaux découpés.

Une fois que tous les espaces sont remplis :

  • Appliquez de l'adhésif sur les panneaux pour les maintenir en place.
  • Fixez un pare-vapeur sur toute la surface en scotchant les morceaux entre eux avec un adhésif spécial.

Solution 2 : Isolez avec de l'isolant mince ou multicouche (parois et toit)

L'isolant mince ou multicouche s'agrafe sur des tasseaux que l'on fixe sur les montants du camion.

  • Mesurez la longueur des montants horizontaux à l'intérieur du fourgon.
  • Coupez et vissez les tasseaux sur les montants.
  • Déroulez l'isolant mince et agrafez-le sur les tasseaux.
  • Raccordez les jonctions avec de l'adhésif spécial.

Conseil : pour une performance optimale, il est recommandé de laisser une lame d'air de 2 cm de chaque côté de l'isolant mince.

  • Fixez des tasseaux de bois horizontaux sur l'isolant mince.

Solution 3 : Isolez un fourgon avec du polystyrène extrudé (parois, toit et plancher)

Le polystyrène extrudé est couramment couplé avec un isolant mince.

  • Mesurez les espaces entre les montants du camion.
  • Découpez les plaques de polystyrène extrudé en fonction de vos mesures.

Conseil : pour une coupe propre et nette, utilisez un couteau à grande lame bien aiguisé.

  • Remplissez les espaces avec les morceaux.
  • Plaquez bien les morceaux contre les parois du camion.
  • Découpez et fixez des tasseaux sur les montants intérieurs.
  • Effectuez les mêmes opérations qu'en étape 3 pour poser la couche d'isolant mince.

Ce type d'isolant convient également à l'isolation du plancher :

  • Fixez des tasseaux aux bonnes mesures sur le plancher du fourgon.
  • Remplissez les espaces entre les tasseaux avec du polystyrène extrudé.
  • Vissez des plaques d'OSB sur les tasseaux.

Ces pros peuvent vous aider